Fabuleuse porcelaine

C’est en argile porcelaine que nos bols sont tournés un à un. Issue d’un savant mélange à base de kaolin, de quartz et de feldspath, c’est un coquillage qui lui a donné ce joli nom.

Les premières céramiques chinoises, débarquées en Italie au XVe siècle, suscitèrent une réelle fascination. Cette miraculeuse céramique, dont le procédé était totalement inconnu, fut spontanément baptisée « porcelenna » en référence à un coquillage, le « porcella », dont les coquilles broyées auraient été à l’origine. Cette rapide analogie nécessita pas moins de trois siècles pour être contredite et une véritable croisade de chimistes affola toute l’Europe pour découvrir les secrets de sa fabrication et satisfaire les arts de la table des royaumes du vieux continent.

Nos bols bénéficieront de cette matière douce et sensuelle qui produit une céramique fine et délicate.

La préparation des pâtons avant le tournage 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s