La légende des 1000 grues

Au Japon, on dit que pour réaliser un voeu, il faut fabriquer 1000 grues en papier. Sadako Sasaki, fillette de 12 ans, atteinte d’une leucémie à la suite de l’explosion de la bombe atomique d’Hiroshima, entreprit en 1955 le pliage de 1000 grues pour guérir. En vain, elle mourut sans les avoir toutes réalisées. Depuis, son histoire a inspiré de nombreux enfants qui envoient chaque année à Hiroshima des grues en papier devenues symbole de paix.

Le projet Rabbit Tears – 1000 bols pour le Japon, se poursuit.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s