Figure émouvante

Une représentation du bestiaire imaginaire de l’artiste japonaise Keiko Machida, qui nous conte ses micro-narrations :  » Autour de la mémoire d’un lieu, je ramasse des éléments physique comme l’odeur, le toucher et la lumière, puis les consigne, en les réactivant avec des objets qui leur sont liés. Le plus souvent, ce sont des paysages d’ici ou du Japon d’où je viens qui m’évoquent certains sentiments ou émotions vécus dans l’enfance. « 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s