‘Le dernier homme de Fukushima’ d’Antonio Pagnotta

Antonio Pagnotta, 'le dernier homme de Fukushima', Ed. Don Quichotte

Antonio Pagnotta, ‘Le dernier homme de Fukushima’, Ed. Don Quichotte

Nous avons été bouleversées par le récit d’Antognio Pagnotta qui nous livre le chemin de vie de Naoto Matsumura depuis le 11 mars 2011. Ce récit sur le dernier habitant de la zone évacuée et interdite autour de la centrale de Fukushima, révèle l’engagement exceptionnel d’un homme qui mène « une guerre invisible, rangé aux côtés d’une terre humiliée ». À travers ce récit, le journaliste Antonio Pagnotta nous permet de comprendre les liens particuliers entre les différents pouvoirs de la société japonaise qui expliquent notamment pourquoi, à l’heure actuelle, de nombreuses victimes de la catastrophe vivent encore dans des zones fortement contaminées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s